Finistère, finis terrae... ou la fin de la terre. Vous êtes ici au bout du monde à la pointe de l’Europe, un paysage contrasté, des côtes rocheuses, des abers, des petites plages de sable fin... un patrimoine d’une extrême richesse :  abbayes, chapelles, églises, enclos paroissiaux, fontaines et menhirs...

carantec

Le Trégor devient finistérien à partir de Locquirec, ancien village de pêcheurs. Les sentiers côtiers offrent de remarquables points de vue sur les Pointes du Château, du Corbeau, de Primel. Vous admirerez les jolies plages, les grands hôtels début de siècle et les villas art déco. Le Trégor s'achève avec la baie de Morlaix formée par les estuaires de la rivière de Morlaix et de la Penzé. C'est un lieu d'escale pour de nombreux plaisanciers qui peuvent admirer le Château du Taureau ou le petit phare sur l'île Louët.
La ville de Morlaix dont vous parcourerez les venelles escarpées, et admirerez les maisons à pans de bois et encorbellements. Morlaix fut l'un des ports les plus importants de la Manche, peuplée de riches marchands qui pratiquaient l'import-export.
saint pol-de-leonSur la rive gauche vous découvrirez la chapelle Notre Dame du Kreisker à Saint Pol de Léon, témoignage de l'opulence des siècles passés, tout comme l'abondance des châteaux et manoirs : le Château de Kerjean, d'architecture Renaissance, le Manoir de Tronjoly, également Renaissance bretonne, le château défensif et résidentiel de Kérouzéré en Sibiril et ses tours à machicoulis.
Vous rejoindrez Roscoff, jolie cité corsaire, en longeant de vastes champs de choux fleurs et d'artichauts. De là vous pourrez embarquer pour l'île de Batz, 15 minutes de traversée pour découvrir une île attachante et l'œuvre de Georges Delaselle : un merveilleux jardin exotique.

De la Baie de Goulven à la Pointe St Mathieu, le Finistère balayé par les vents offre des contrastes étonnants d'espaces dunaires ou chaos de roches.
Jusqu'à Plouguerneau c'est le pays Pagan, d'après la légende, pays des naufrageurs et des pilleurs d'épaves. Entre Guissény et Brignogan-Plage, vous serez subjugué par de gigantesques rochers dressés  et sculptés par le vent. Véritable défi à la navigation, ce littoral est pourtant l’un des  trafics maritimes les plus denses d’Europe.

OuessantAussi à la nuit tombée, une multitude de phares bienveillants, 17 phares côtiers et 13 phares en mer, s'allument et balayent les côtes et les flots. Le Nord Finistère est le plus grand centre de balisage du continent : Le phare de l'île Vierge, plus haute tour d'Europe, le phare de Créach sur Ouessant, l'un des plus puissants, celui de la Pointe Saint Mathieu, Le Four, dont la lanterne est souvent submergée par des vagues gigantesques. La route des phares et balises vous invite à les découvrir. Ne manquez pas le merveilleux Musée des Phares et Balises sur l'île d'Ouessant.

Lors d'une magnifique randonnée par le sentier côtier et le GR 34 vous rejoindrez la Pointe Saint Mathieu, superbe, et découvrirez la Pointe de Brenterc'h, la plage des Blancs-Sablons, et le port du Conquet.

Bien qu'elle fut entièrement reconstruite après la guerre, Brest est une escale attachante grâce au souvenir de la Royale et au prestige de la Marine Nationale, aux centaines d'artistes réunis tous les étés sur les quais du port de commerce, au port de plaisance du Moulin Blanc.
landerneauEn remontant l'estuaire de l'Elorn on parvient à Landerneau, cité ancienne, port actif dès le Moyen-Age dont la situation privilégiée de ville-pont de fond d'estuaire, centre de transit entre Brest et l'arrière-pays a permis sa prospérité. Vous admirerez de superbes demeures en pierres jaunes de Logonna et granit de Kersanton. Et vous découvrirez l'un des rares ponts habités d'Europe, classé Monument Historique.
Plougastel-Daoulas, connue pour ses fraises parfumées, importées du Chili par le botaniste Frézier au XVIIIe siècle, possède l'un des plus beaux calvaires de Bretagne.
A dix kilomètres au sud de Plougastel découvrez l'Abbaye de Daoulas, fondée semble-t-il au VIe siècle par un seigneur du Faou. Son cloître est l'un des rares exemples d'art Roman en Bretagne.

Les Monts d'Arrée, dix fois plus âgés que les Alpes, s'alignent entre Léon et Cornouaille, du fond de la Rade de Brest jusqu'aux confins des Côtes d'Armor. Malgré leur faible altitude, 384 m, il s'agit, foi de Breton, bien là de montagnes ! Ils se font sauvages et désolés au Sud. Ces terres sont le domaine du Parc Naturel Régional d'Armorique.

mont d-arreeVous pourrez visiter les sites de l'Ecomusée des Monts d'Arrée : les moulins de Kérouat à Commana, la Maison Cornec à Saint Rivoal, et le Musée du Recteur et des Pilhaouerien à Loqueffret, ainsi que le Musée du Paysage et du Loup au Cloître Saint Thégonnec et le Parc du Menez Meur à Hanvec, où vous observerez ses animaux en semi liberté.

La forêt d'Huelgoat, abrite d'impressionnants rochers bordant le cours de la Rivière d'Argent. L'imagination populaire leur a même donné des noms : Grotte du Diable, Ménage de la Vierge. La Pierre Tremblante qui oscille de quelques centimètres si on la touche du doigt à un endroit bien précis, malgré ses 100 tonnes.
 
Visitez La Martyre à La Roche Maurice et son magnifique jubé polychrome (env. 1550), Lampaul-Guimiliau dont la construction dura 150 ans, Guimiliau et Saint Thégonnec, le plus grand enclos de tous.
D'autres plus modestes, comme à Locmélar ou Bodilis, ont un charme fou.

Au Nord la presqu'île de Roscanvel dont la Pointe des Espagnols darde vers Brest, la presqu'île de Crozon, 25 km de long, constituée d'anses, de promontoires rocheux, de grottes, et la Pointe de Pen Hir, falaise de 70 m de haut, pointant vers l'Occident et se prolongeant au large par les énormes blocs dispersés des Tas de Pois forment le Trident de Neptune auquel est souvent comparé le Finistère.
CamaretDécouvrez Camaret, petit port langoustier, Crozon-Morgat, station balnéaire et son  port de plaisance. Empruntez le sentier côtier du Cap de la Chèvre, admirez les à-pics vertigineux sur une mer turquoise et visitez à marée basse les grottes marines.
La Baie de Douarnenez, au sud de la presqu'île de Crozon, vous offre d'immenses plages de sable fin.
Vous pourrez admirer de vieux gréements dans la ria de Pouldavid, le Port-Musée, et découvrir le port de plaisance et la thalassothérapie de Tréboul.

Le Cap Sizun, ou Pointe du Raz, est un endroit magique. Un ambitieux programme de réhabilitation destiné à aider la nature à reprendre ses droits sensibilise le public à la fragilité du littoral, le voulant plus respectueux de tous les sites naturels.

pont croixDécouvrez Pont-Croix, petite cité médiévale, ses belles façades anciennes, sa magnifique collégiale au-dessus du Goyen, ses quais, ses lavoirs, et ses ruelles pavées.
Audierne, sur la côte sud du Cap Sizun, pittoresque port de pêche et station balnéaire est construite en escalier sur l'embouchure du Goyen.
Embarquez pour l'île de Sein depuis la Pointe de Sainte Evette, environnée d'écueils et de courants redoutables, justifiant deux phares puissants.

A Pont-L'Abbé visitez le Musée Bigouden dans la tour massive du château et la Maison du Pays Bigouden.

Quimper, cité du roi Gradlon, est le chef-lieu de département du Finistère et capitale historique de la Cornouaille, située au confluent du Steir et de l'Odet. La vieille ville, de caractère médiéval offre aux promeneurs ses ruelles pavées et ses belles maisons à pans-de-bois.

Cathedrale quimperIndissociables de l'image de Quimper, les célèbres faïenceries, dont vous pourrez visiter les ateliers. Vous pourrez également découvrir de superbes collections au Musée de la Faïence.
Visitez Locronan, au nord-ouest de Quimper, vieille cité de tisserands, et ses belles demeures en pierre.
L'église de Saint Ronan, première moitié du XVe siècle et l'un des plus beau exemples de l'art ogival flamboyant. 
Bénodet, au sud de Quimper, bordant l'Odet est l'une des stations balnéaires des plus prestigieuses de la côte cornouaillaise. Au départ de Quimper embarquez pour découvrir les nombreux manoirs et châteaux construits sur ses rives boisées.

A l'Est de Bénodet découvrez les plages de Fouesnant (Beg Meil, Mousterlin, et Cap Coz). A l'arrière s'étendent les vergers à cidre, le cidre de Cornouaille est le premier à avoir fait l'objet d'une Appellation d'Origine Contrôlée.
Au large, les îlots de l'archipel des Glenan et leurs plages de sables blancs, la transparence presque irréelle de l'eau nous font croire à d'autres latitudes. 
Concarneau (Konk-Kerné, "conque de la Cornouaille" en breton) port de pêche et port de plaisance vous accueillera pour une visite dans la Ville Close, avec ses épais remparts de granit crénelés et ses étroites ruelles abritant de nombreuses galeries de peinture.

Au sud de Pont Aven, la Station littorale de Névez  regroupe une trentaines de petits villages dont certains constitués entièrement de chaumières du 16e siècle et d’autres construits en pierres debout, uniques en France ! Idéalement situé pour découvrir la Bretagne sud, ce petit coin de paradis finistérien est le lieu idéal des amoureux des grands espaces et de la nature.

Pont avenTerres de lumières et de contrastes où la force de la mer se marie à la douceur de la rivière « L’Aven ». Les paysages entre terre et mer, camaieux de verts et de bleus ont gardé l’empreinte des peintres et des tailleurs de pierres. Les longues plages de sable fin flirtent avec les criques rocheuses pour le plus grand bonheur des enfants.
L'isole et l'Ellé forment ensuite la Laïta, frontière entre le Finistère et le Morbihan. C'est là, à leur confluent qu'a été édifiée la ville de Quimperlé. La Haute Ville fondée sur la montagne St Michel, la Basse Ville autour de l'église romane Sainte Croix était au XVIIe siècle le centre aristocratique de Quimperlé.

Traversez la légendaire forêt domaniale de Carnoët pour y découvrir les mystérieuses ruines du château de Carnoët qui aurait été bâti par le terrible Comorre, le Barbe Bleu breton.

peinture pont-avenAu Pouldu, la Laïta rejoint la mer. Gauguin et ses amis peintres s'y retrouvaient à la Buvette de la Plage tenue par Mary Henry, ils en ont décoré les murs, les portes et le plafond de la salle à manger. Dix mètres plus loin, à la Maison Mary Henry, vous en trouverez la reconstitution historique.

A quelques kilomètres, Pont-Aven, ancienne ville de meuniers, fréquentée depuis 1860 par les peintres. Entre 1886 et 1894, Gauguin s'y libère de l'influence de l'impressionnisme, il met en œuvre les fondements d'une peinture radicalement neuve qui attire des artistes tels que Bernard, Sérusier, Filiger, Jourdan, Puigaudeau, Mauffra, Moret, Denis.