Si le Morbihan vous séduit déjà ! Alors vous êtes sans nul doute un personnage contrasté. Epris de lumière surexposée et de teintes voilées, de senteurs légères et d’arômes exhalés, les chants de l’océan vous attirent volontiers, mais vous aimez aussi le ouaté de la lande ou le clapot des ruisseaux, jusqu’aux cris hurlants des oiseaux migrateurs. Ce paysage vous ressemble tout à fait, il sait tour à tour être énergique ou langoureux. Vous n’avez pas fini d’être surpris.

CARNAC Alignements

Il y a environ 6000 ans avant notre ère, le cœur du Morbihan commençait à battre. Aujourd'hui, le Morbihan est une des régions au monde où la concentration de dolmens et de menhirs est la plus forte. Ces tracés généreux dans le granit vous parlent, vous interrogent sur le gigantisme, les forces surhumaines, les astres…

Carnac
A la fois le plus connu et le plus mystérieux des sites mégalithiques, Carnac est composé de trois espaces de 4 000 menhirs se succédant en alignements de treize lignes parallèles, terminés par un demi-cercle de pierres appelé Cromlec'h.

Erdeven
Le grand arc mégalithique doit son nom à la forme en arc de cercle qui a pour origine au Nord-Ouest les alignements de Kerzerho et qui se termine à l'Est par le dolmen de Mané-Crac'h. Cet ensemble mégalithique comprend plus de 1000 pierres.

Locmariaquer
LocmariaquerA l'entrée du Golfe du Morbihan, le grand menhir brisé de vingt mètres de long gît en quatre morceaux. A peu de distance se situe le dolmen de la "Table des Marchand", deux belles dalles sculptées s'y découvrent. Le tumulus d'Er-Grah.

 

 

Monteneuf
L'ensemble mégalithique "Les Pierres Droites" s'étend sur une superficie de 6 ha : 500 monolithes de schiste pourpre y sont dénombrés dont une vingtaine ont été redressés.

Arzon
Le Petit Mont et Tumiac dominent le Golfe et l'océan et font partie des plus anciennes sépultures dans le monde avec le tumulus de Saint-Michel et du Moustoir. Dans ces chambres funéraires (architectures reprises plus tard pour les pyramides égyptiennes) furent retrouvés des haches polies, des colliers en grains de jaspe et quelques fragments d'os humains.

Ile de Gavrinis
Située au cœur du Golfe du Morbihan, Gavrinis est un ravissant petit îlot surmonté d'un cairn de pierres sèches, abritant une galerie funéraire de 14 m de long, faite de 30 dalles sculptées. La plus grande, recouvrant la chambre carrée, pèse 17 tonnes.

Les Citadelles
Visiter ces forteresses de granit, c'est pénétrer dans l'histoire maritime du XVIè siècle à nos jours, quand ces bastions invincibles défendaient les côtes bretonnes. Aujourd'hui, toujours fiers, ils sont l'écrin des riches musées de Belle-Ile-en-Mer et de Port-Louis. Sur l'île d'Hoëdic, l'ancien fort se visite également. 

Les Châteaux
SuscinioLe Morbihan, comme tous les départements bretons, renferme une densité unique en Europe de châteaux et manoirs. L'architecture trouve son origine au XIVè siècle avec les fortifications féodales comme Suscinio (Sarzeau), Largoët (Elven), tournés à la fois vers la terre et vers la façade maritime, et le château des Rohan (Pontivy). Plus tard, l'élégance du gothique flamboyant apparaît au château de Josselin.

 

Eglises et Chapelles
L'art religieux du département est à l'image de son caractère, de sa culture : des lignes simples, des volumes dépouillés et élégants. De la cathédrale de Vannes, des basiliques de Josselin et de Sainte Anne d'Auray aux plus humbles des chapelles de Saint Etienne ou Saint Fiacre du Faouët, il n'est pas un village qui ne s'enorgueillisse de son clocher.

Les Archipels
belle ilePlus exposées que le littoral, les îles de Belle-Ile, Groix, Houat et Hoedic, forment de véritables barrières contre la houle venue du sud. Aucune n'est semblable à l'autre. Belle-Ile, la plus grande, est un petit continent à elle seule où coureaux, vallées, ruisseaux, falaises, sources et chenaux rivalisent de couleurs. A Groix, l'île des Thoniers, c'est la richesse géologique du sol qui lui apporte ces couleurs : plages roses de grenat, hautes falaises de chlorite vert et noir. Houat "le Canard" recouverte de petites dunes et Hoedic "le Caneton" presque entièrement enfouie sous le sable sont des paradis de pelouses de lichens, de landes et de bruyères vagabondes. Les oiseaux marins y sont rois du ciel et de la terre : cormoran huppé, goéland argenté, sterne, pétrel fulmar

Le Golfe du Morbihan
Ce site semble avoir été depuis bien longtemps un lieu magique qui a fasciné l'homme, des millénaires durant. Puis un jour, servi par l'affaissement géologique du sol, les marées se sont engouffrées dans la passe entre Arzon et Locmariaquer, formant ainsi une multitude d'îles et d'îlots.

Les Estuaires
Rias pour les uns, abers pour les autres, ces sites de transition entre l'eau douce à marée basse et saumâtre à marée haute, ressemblent avec leurs micro-falaises, à de petits fjords. La ria d'Etel et l'estuaire de la Vilaine sont deux beaux exemples où courants et nature s'opposent, parfois avec brutalité, parfois avec douceur comme à Saint Cado.

Les Rivières
Pont-LoroisIssues des hauteurs de l'Argoat, les rivières du Morbihan ont des trajets très courts, passant sans transition des torrents à la ria. Leurs qualités, défendues avec ardeur, permettent d'observer saumons de l'Atlantique, loutres, truites et vairons. A l'extrême ouest du département, le Scorff et la Laïta vous invitent à la rencontre du pays de Lorient et du roi Morvan.

Les Forêts
Camors
, Floranges, Lanvaux, La Bourdonnaye, Pont-Calleck… sont les vestiges de l'antique et mystérieuse Brocéliande. Certains chênes se rappellent encore la table ronde au royaume des fées. Au Val sans Retour règne Morgane, la sœur d'Arthur, qui tient là ses amants captifs (dont Lancelot du Lac). Au château de Comper, Viviane naquit et séduit Merlin, le plus grand des magiciens et barde d'Armorique.

Les produits du terroir prennent également une large part sur les tables du Morbihan pour perpétuer les savoureuses fêtes où musique, contes et légendes vous rapprochent encore un peu plus des traditions locales.

La Conchyliculture
Le Morbihan demeure le berceau de l'huître creuse dans le Golfe du Morbihan, les rivières de Penerf, d'Etel et dans la baie de Quiberon. Pour mieux vous faire découvrir leurs métiers, des professionnels vous ouvrent les portes de leurs chantiers.

La pèche
Fruits-de-MerCette activité est bien sûr à l'origine des grandes tables gastronomiques. Présents chaque jour sur les marchés ou dans la plupart des restaurants, poissons et crustacés ont fait la réputation de certains ports. Le thon blanc fut durant plus d'un siècle l'objet d'une pêche estivale pratiquée à Groix et Etel. A Lorient, on pêche le merlu, tandis qu'à Quiberon et Belle Ile en Mer, on traque le bar, à Houat, le homard.

 

Les Promenades
C'est souvent en flânant sur les 500 km du littoral, appelés parfois sentiers des douaniers, que vous découvrirez les sites, les oiseaux, les plantes les plus inattendus. C'est aussi l'occasion de faire des promenades à thème en profitant des nombreux gîtes d'étapes : tour du Golfe du Morbihan, randonnées des mégalithes à Locmariaquer, la rivière d'Auray. Ne manquez surtout pas les sentiers côtiers de Belle Ile, Groix, Houat et Hoëdic.